Sourcière

Archive, Sourcière, Joangi, COOP 2019

Archive, vidéo, Installation in situ, Sourcière, Joangi, COOP 2019

Le projet de Sourcière pose l’eau comme médium d’expérimentation.

En me réappropriant les baguettes de sourciers, j’ai recroisé des techniques de géobiologie et de magie pour partir à la recherche des traces émotionnelles nouées du territoire basque.

Accompagnée de Julie Laymond, directrice artistique de COOP, la quête débute sur l’île aux faisans de la Bidassoa où l'on y signait les traités de paix censés consolider la stabilité de la frontière. Le premier constat se fait, cette île n’a aucune fluidité énergétique. Un géobiologue nous le confirme et nous précise : il s’y trouve trois châpes liées à la force militaire.

Nous voila parties Julie et moi pour trois mois de quête qui nous fait arpenter les pays basque pour tenter de faire tomber ces murs energétiques liés à l’histoire d’échanges de princesses, de sorcières exilées, et de bataille sonnée au son du halali de la honte...

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now