L’heure Bleue*

vidéo installation, 3 canaux, installation sonore, 26mn, Lheure bleue, 2017

Pièce réalisée dans le cadre de la résidence IEPA#2 à Basis Frankfurt/Nekatoenea, Allemagne.

L’installation-vidéo «l’heure bleue» se compose de trois chapitres. Le fil conducteur de cette pièce est la figure du cheval, celle-ci étant un support spécifique de la masculinité traversant les mythologies, l’histoire de l’art, la psychanalyse... Le cheval est le vaisseau, le passeur entre les mondes, le compagnon de l’homme, l’inséminateur... Mais il est surtout le piédestal du guerrier conquérant ou de l’homme alpha, il est celui qui doit être conduit, le possédé, le moyen de locomotion, le moyen d’expression de l’esprit qui l’habite. La question se pose alors: peut-on penser la monture sans cavalier? Peut-elle devenir une entité autonome?

Comme l’évoque le titre «l’heure bleue», passage du jour à la nuit, la danseuse voyage entre les sphères. Renforcé par la bande sonore rythmée et partiellement sombre, les mouvements de la danseuse sont à la fois expression et moyen d’évoquer la communication spirituelle pratiqué dans le chamanisme. L’appropriation de la figure du cheval par la danseuse, principalement associé à un système patriarcal, cette possession physique et sa liberation au travers de la danse, déstabilisent l’attribution culturelle et normative de l’animal.

vue de l’ installation, Galerie Basis-Frankfurt, Germany, 2017, Photos: Frithjof Kjer

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
_DSC3543-HDR-websize